La fête de Noël est l’un des évènements le plus importants de l’année pour les Antillais.

Dès le début du mois de décembre, une ambiance chaleureuse et conviviale s’installe aux Antilles. Pendant toute cette période, les familles, en majorité catholiques, se préparent à célébrer la naissance du Christ. La joie de vivre caractérisant si bien la culture créole reprend le dessus sur les problèmes du quotidien.

Si vous visitez les Antilles à cette période de l’année, vous vous laisserez probablement emporter par cette ambiance joyeuse et festive qui ne vous laissera pas indifférent.

Tambour, ti-bwa et cantiques, place au « Chanté Nwel »(« Chanter Noël »)

Le Chanté Nwel est un incontournable de la culture des Antilles. Il est né de cet impératif du temps de l’esclavage aux Antilles françaises (XVIIème siècle) qui obligeait les « maîtres » à baptiser leurs esclaves et à les convertir à la religion catholique.  Les chorales de Noël respectaient alors les traditions venues d’Europe. Les cantiques étaient chantés en français. Au fil du temps, des refrains en créole sont venus s’introduire dans les chants religieux. Les mélodies ont également étés adaptées aux rythmes afro-caraïbéens. Le tambour bèlè ou gwoca et le ti-bwa accompagnent désormais les choeurs.

Pendant tout le mois de décembre, généralement le week-end, les Antillais se réunissent à l’occasion de Chanté Nwel. En général, cela se passe en famille ou entre amis ou encore dans des lieux publics. Les cantiques de Noël sont alors entonnés à la sauce créole, accompagnés de clappements de mains et d’instruments traditionnels ou moins traditionnels (synthé, batterie, guitare).

Ces réunions conviviales permettent, pour la plus grande joie des participants, de s’amuser et de rire entre amis, tout en chantant.

Noël aux Antilles, c’et la fête du partage. Les visiteurs de passages sont toujours les bienvenus à un Chanté Nwel. Il y trouvent en général rapidement leur place parmi les chanteurs de cantiques.

Le ti-punch et les traditionnelles liqueurs de Noël, font bien sûr partie de la fête. Ce qui aide souvent à détendre l’atmosphère. Il n’est d’ailleurs pas rare que certains couplets des cantiques religieux se transforment en ritournelles amusantes.

La tradition culinaire

Il ne fait pas bon d’être cochon

La tradition culinaire de Noël aux Antilles est basée sur le porc.

Certaines familles qui disposent d’un bout de terrain élèvent encore elles-mêmes leur cochon toute l’année et le tuent pour Noël. Les autres s’alimentent auprès des boucheries traditionnelles. Il n’empêche que sur toutes les tables des Antillais, on retrouve les plats typiques de Noël à base de porc, à savoir le boudin créole (rouge et blanc), le jambon de Noël, les petits pâtés créoles, le ragout de porc, généralement servi avec des pois d’angole et des ignames de Noël et des bananes jaunes.

Noël aux Antilles - Boudin créole - Crédit photo Minouska
Noël aux Antilles – Boudin créole – Crédit photo Minoucka
Noël aux Antilles - Jambon de Noël
Noël aux Antilles – Jambon de Noël. Crédit photo Vaudein Didier

Sirop de groseille, Schrubb et autres liqueurs

Aux Antilles, pas de Noël, sans liqueurs et sirop de groseille.  Beaucoup d’antillais préparent encore eux même le punch-coco ou encore schrubb, cette liqueur à base écorces d’orange. Là aussi, la tradition perdure. Ces cocktail sont généralement préparées dès le mois de Septembre en commençant par le conditionnement des écorces d’orange et de citron qui sèchent lentement au soleil, puis sont misent à macérer dans les rhums aux arômes divers et variés jusqu’au réveillon. Toute une histoire de patience et de savoir-faire !

Noël aux Antilles - Sirop de groseille
Noël aux Antilles – Sirop de groseille – Crédit photo Martinique.fr

Pas de neige, ni sapin … Place au soleil !

Les Antilles se situent en zone tropicale. Noël tombe pendant la saison appelée l’hivernage ou les températures peuvent exceptionnellement descendre jusqu’à 18 ou 19 degrés.

Vous n’y trouverez donc ni neige, ni sapin et pourrez, à votre guise, profiter du soleil et du sable fin pour vous offrir un petit bain de mer l’après-midi de Noël, une fois remis des festivités de la veille :-). Qui sait ? Vous y croiserez probablement le Père Noël en train de faire une petite sieste.

Noël aux Antilles : Père Noël sur la plage
Petite pause pour le Père Noël …

***

A propos de Voyager Vrai !

VoyagerVrai en quatre points
VoyagerVrai en quatre points

En savoir plus Contacter Voyager Vrai